Jacques, notre “Sadoche“, est parti pour son dernier vol…

Hier, 25 novembre 2021, Jacques Saada, notre "Sadoche", est parti pour son dernier vol.

Compagnon de la première heure, je ne compte plus les heures passées ensemble, sur l’eau, en l’air et à terre, à partager nos passions communes.
J’ai rarement rencontré un être aussi éclectique.
En 1982, je lui montre comment vole un ULM. Quelques temps après, il est devenu pilote avion, instructeur avion, pilote ULM, instructeur ULM.
Membre du "Quiberon Air Club", il assure, pendant des années, entre autres : la trésorerie, la mécanique et l’enseignement du BIA à de jeunes élèves.
Aux États-Unis, il avait avait fait l'acquisition d'un magnifique RYAN Navion de 1948. Il l'avait ramené et francisé et en assurait lui-même l’entretien.
Ne croyez pas qu’il s’ennuyait par ailleurs.
Je l’ai connu tour à tour docteur en médecine, marin, voilier, ostéopathe (il crée une école à Nantes), musicien, acteur de théâtre, cuisinier…. Et j‘en oublie !
Avec tout ça il trouvait le temps d’être le bon camarade que l'on aimait accompagner dans toutes ces petites aventures qui pimentent le quotidien.
Jacques a passé sa vie a s’occuper des autres avec bienveillance.
Toutes nos pensées se tournent vers Meriem, son épouse, et tous ses proches.
Tu vas nous manquer "Sadoche" !

So Long Ami !

Alain Gabbay

Jacques sera incinéré le mercredi 1er décembre 2021, à 11h30, au crématorium du Pays de Vannes - FLUMIR - 56890 - Plescop

Avis de décès paru dans Ouest-France.

"Ostéopathe, marin, pilote..." l'hommage du Télégramme à Jacques. Paru le 27 novembre 2021.

"Figure de l’aéroclub de Quiberon, Jacques Saada est décédé à l’âge de 66 ans" Paru le 28 novembre 2021 dans Ouest-France

 

3 Comments

  1. Je ne peux que confirmer l’éclectisme de ce gentil personnage que j’ai eu la chance de connaitre pendant ses études à Paris , hopital Bichat , puis comme voileux , puis comme médecin aéronautique , et comme pilote privé . Bref plein de passions communes .
    Et son dernier vol nous rend d’autant plus triste .
    So long , man !
    Denis Katz

  2. Difficile à digérer la perte d’un ami extraordinaire, avec lequel le partage était de rigueur et notre FFA en sait quelque chose. Parler de son investissement serait un euphémisme tant il a donné pour nos jeunes Quiberonais(e)s, pour ses amis pilotes , pour les heures de NAVION PASSÉES EN SA COMPAGNIE!
    Garde un œil sur nous mon ami, de là- haut une demeure qui te va si bien, mer / terre /air finalement aucun élément ne t’aura résisté.
    Mille pensées pour toi et tes proches!
    Jluc

  3. Retrouvailles improbables et réjouissantes avec Jacques sur l’aérodrome des Belle Île. Avions été ensemble externes en médecine à Beauhon. Puis perdus de vue. Puis retrouvés pour une menthe à l’eau. Impression finalement de ne l’avoir jamais perdu, tellement égal à lui même avec sa bonhommie de bon homme ! Cette fois ci nous l’avons perdu. Amitiés à ses proches familiers amis familles. Souvenir ému Catherine et Georges ( Jacques dcd le jour de ma fête. Incinéré le jour de mon anniversaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.